Le Reiki est une méthode naturelle de guérison qui existe dans le monde depuis des temps immémoriaux.

Il est issu du Teate Ryoho (imposition des mains) qui est l'une des méthodes traditionnelles de guérison au Japon.


Usui Mikao Sensei a commencé le Reiki Ryoho en 1922. Usui Mikao était un psychothérapeute reconnu. Il enseignait la manière de s'élever au rang de maître (= Shihan) Reiki.
Usui initia de nombreux Maîtres Enseignants (= Sensei) dont Hayashi Chuchiro qui initia une Hawaïenne d'origine japonaise, Hawayo Takata.
Le Reiki émigra alors à Hawaï par l'intermédiaire de madame Takata, et se développa aux Etats-Unis puis se répandit dans le monde. Des rumeurs affirmèrent que le Reiki Usui Traditionnel avait disparu du Japon . En fait, il existe encore de nos jours.
Madame Takata initia sa petite fille Phillis Furumoto qui créa l'Alliance Reiki : les techniques ont été simplifiées considérablement et structurées pour être utilisées plus facilement par les occidentaux.

La plupart d'entre nous sommes issus de cette lignée.
Il existe encore d'autres écoles de Reiki  dont la lignée remonte également à Mikao Usui. En vérité, toutes ces méthodes fonctionnent, pourvu qu'on les pratique avec le cœur.



Le fondateur : Mikao Usui

 

Usui Mikao est né le 15 août 1865 dans un village nommé Taniai dans la province de Gifu.
Il né dans une famille de samouraïs qui  influencera son intérêt précoce pour l’utilisation des énergies et la spiritualité qui en découle.
Dans sa jeunesse, il étudie le Kiko (version japonaise du Qi Gong) au temple bouddhiste de Tendaï sur le mont Kurama, au nord de Kyoto.
Il développe rapidement des capacités énergétiques lui permettant de traiter d’autres personnes.
Cependant, il réalise que lors de ces traitements, il donne sa propre énergie, ce qui peut devenir délicat dans les cas les plus difficiles.
Il décide donc d’abandonner l’utilisation du Kiko comme pratique thérapeutique.

Durant son éducation, il s’intéresse aux arts martiaux qui lui permettent d’affiner ses connaissances sur l’utilisation de l’énergie.
Il complète ce savoir par une éducation religieuse orientée vers le shintoïsme et le bouddhisme. Il reçoit l’enseignement de moines pratiquant le Shugendo (gens qui vivaient presque tout le temps en retraite sur la montagne), mélange de shintoïsme et de chamanisme. Leur doctrine se basait sur la connaissance de la Nature et de ses forces qui permettaient de générer et de faire circuler l’énergie pour créer un bien-être intérieur, puis extérieur.
Usui voyagera en Europe et aux Etats-Unis où il étudiera l'histoire, la médecine, la religion, la psychologie et le Shinsen Jutsu.
En 1914 il décide de devenir moine bouddhiste.
La quête d’une sérénité intérieure est le point central de sa vie. Vers le milieu de sa vie, Mikao USUI n’a toujours pas réussi à atteindre l’état de paix intérieure auquel il aspire.

En 1922, à la suite d'une retraite de 21 jours sur le Mont Kurama afin de rechercher l'éveil (= pratique appelée Shyu-Gyo), il fait l'expérience du Satori (état de conscience de l'être étant parvenu à l'éveil).
Grâce à cette expérience d’illumination, il réalise qu’il est arrivé au terme de son chemin spirituel. Il ressent une incroyable force dans ses mains, l’énergie de vie.
Ainsi il accéda à la faculté de transmettre la guérison par le Reiki.

Souhaitant faire profiter un maximum de personnes de cette aptitude de guérison, il fonda l'Usui Reiki Ryoho Gakkai à Tokyo en avril 1922.
Il développe son enseignement en 6 degrés.
En 1923, alors qu'un puissant tremblement de terre suivi d'une grippe ravagent Tokyo, Mikao Usui et son équipe travaillent à soigner les rescapés, ce qui lui vaut de se faire remettre par l'Empereur le « Kun San », la plus haute récompense japonaise.

L'ouverture d'un grand centre à Tokyo, et les voyages de Mikao Usui contribuent à populariser le Reiki au Japon. Il souhaite que le Reiki soit accessible à tous et non contrôlé par un groupe.
Il décède le 9 mars 1926, dans sa soixante-deuxième année, après avoir formé 17 maîtres enseignants, dont Chujiro Hayashi et Toshiro Eguchi qui vont grandement aider à la diffusion du Reiki de par le monde.
Mikao Usui est inhumé dans le cimetière du temple Saihoji, proche de Tokyo.
En février 1927, ses élèves lui érigeront une stèle lui rendant hommage et immortalisant son passage en ce monde.
Usui Sensei a formé plus de 2000 étidiants Reiki qui ont aurait aidé plus d'un million de personnes.


 

Usui Reiki Ryoho Gakkai                                                                                      Lignée japonaise
                                                                             
Usui Mikao
Ushida Juzaburo
Taketomi Kan'ichi
Watanabe Yoshiharu
Wanami Houichi
Koyama Kimiko                                                                                                   Hiroshi Doi (Gendai Reiki Ho)
Kondoh Masaki


Usui Reiki Ryoho                                                                                                  Lignée occidentale

Usui Mikao
Hayashi Chujiro
Hawayo Takata                                                                                                      Barbara Ray
Phillis Furumoto



 

Enregistrer

Enregistrer

 

 

 copyright chemin-de-liberation 2017, tous droits réservés
Mentions légales