Le bonhomme chinois représente l'homme en équilibre entre ciel et terre.


Le carré représente le corps, l'action, le concret, la sensation.
La croix représente le cœur, les émotions, les sentiments, les relations, la perception.
Le cercle représente l'esprit, l'intellect, la créativité, la spiritualité, la méditation.
   
La sophro-thérapie agit sur ces 3 niveaux afin de maintenir ou de rétablir l'harmonie entre les 3 dimensions de l'être.

 

 

La sophro-thérapie est une thérapie brève orientée solution qui s’appuie sur les transformations psycho-émotionnelles et corporelles afin d'aider le plus grand nombre à se libérer des empreintes limitantes.
Elle a une véritable vocation de guérison psycho-émotionnelle.
Le principal objectif est d’explorer et de libérer la conscience des échos multidimensionnels des souffrances, de la conception à aujourd'hui.
La Sophro-Thérapie englobe l'être dans une vision holistique, tant dans le concept causal que dans le traitement et la prévention.

Elle puise ses racines dans la sophrologie, concept inventé par le neuro-psychiatre colombien Alfonso CAYCEDO dans les années 60. La sophrologie a une base neurophysiologique et contribue à renforcer l'équilibre entre les 3 niveaux de l'être humain : les émotions, les pensées et les comportements.
L’hypnose est souvent considérée comme la mère de la sophrologie. Véritablement, la sophrologie a puisé ses sources aussi bien en Orient qu’en Occident et aussi bien auprès de l’hypnose que du Bouddhisme.




La sophro-thérapie ouvre la voie d’un nouvel accompagnement psychologique et intègre une synergie de méthodes pour obtenir une alchimie puissante et efficace, entre autres :

- la relaxation (RD) et la respiration : base de la sophrologie, utilisée pour libérer certaines empreintes émotionnelles et corporelles. Permet le dialogue avec l’inconscient.
- la méditation : permet de développer un état de pleine conscience. Elle entraîne l'esprit à se libérer du flot de pensées pour se concentrer sur le moment présent plus longtemps et plus profondément.
- la pleine conscience : se rendre plus présent à sa propre vie. Etre en lien véritable et se reconnecter à soi. Prendre le temps de prendre le temps et simplement être dans le ici et maintenant.
- la modification du niveau de conscience : passage de l’état de veille à un niveau d’attention flottante situé entre veille et sommeil (onde alpha du cerveau).
Cet état particulier permet de travailler sur soi, de se programmer pour le présent et le futur, de gérer son état, de développer ses qualités et d'accéder à toutes ses potentialités.
- la PNL : programmation neuro-linguistique, permet au thérapeute d’adapter son discours, d’obtenir une synchronisation verbale et non verbale efficace, aide au transfert de conscience, au déplacement dans le fil de la mémoire et à la restructuration du vécu.
- la communication verbale et non verbale : notre corps est un précieux indicateur qui agit et fait passer des informations de façon inconsciente.
Méthode qui veille à un choix spécifique des mots qui appartiennent à des registres lexicaux, visuels, auditifs ou kinesthésiques.
- l’analyse transactionnelle : permet de comprendre les processus psychologiques grâce à des schémas simples. Elle permet la libération émotionnelle de la personne, une nouvelle compréhension, une acceptation et une réconciliation.
- la visualisation positive :aptitude que l'être humain a de nourrir son esprit d'images positives.
 Le but étant de ramener chacun de nous dans la réalité de ses propres possibilités. Chaque individu possède les capacités de se construire un univers intérieur, source d'images positives, puits d'une énergie sans cesse renouvelée par de nouveaux défis, par de nouveaux projets.
- la psychogénéalogie : permet de dénouer les empreintes du roman familial. 



                                  


Quelle est la différence entre la sophrologie et l'hypnose ?

L’hypnose est souvent considérée comme la mère de la sophrologie. La sophrologie a puisé ses sources aussi bien en Orient qu’en Occident et aussi bien auprès de l’hypnose que du Bouddhisme.
Alors réellement quels sont les points communs et quelles sont les différences ?
Les points communs :
    •    Le sophrologue comme l’hypno-thérapeute utilisent leur voix comme support d’accompagnement.
    •    Sophrologie et hypnose utilisent la modification du niveau de conscience (passage de l’état de veille à un niveau d’attention flottante situé entre veille et sommeil).
    •    Sophrologie et hypnose utilisent la visualisation.
Les différences :
    •    La sophrologie développe l’autonomie grâce à une méthodologie particulière et précise.
    •    La sophrologie s’inscrit dans le quotidien.
    •    La sophrologie est un accompagnement plus centré sur la personne que sur le problème.
    •    La sophrologie travaille sur les 3 structures de l’être : mental, corps et émotions.
    •    La sophrologie est la science de la conscience quand l'hypnose s'intéresse essentiellement à l'inconscient.
Alors quand choisir hypnose ou quand choisir sophrologie ?
L’hypnose est particulièrement indiquée dans le cadre des analgésies, anesthésies, mais aussi dans le cadre d’événements traumatiques.
La sophrologie est indiquée dans tous les autres cas (réalisation de soi, addictions, prise en charge de la douleur, accouchement, gestion du stress etc).

 

 

 

 copyright chemin-de-liberation 2017, tous droits réservés
Mentions légales